Nutrition générale

Hydratation des enfants le matin en France


En France, près de 2 écoliers sur 3 commencent la journée avec un déficit hydrique.

Les besoins hydriques des enfants de 2 à 14 ans, nécessaires au maintien d’un bon état d’hydratation et à la compensation des pertes liquidiennes physiologiques sont désormais bien établis 1. Ils varient en fonction de l’âge et du sexe, et sont proportionnellement plus élevés que ceux des adultes. Afin d’estimer le statut hydrique des enfants vivants en France, une étude observationnelle 2 a été menée en 2012 par l’Institut Européen d’Expertise en Physiologie, sous la direction du Pr. Friedlander* (Paris). Elle a été conduite par le Pr. Fabrice Bonnet auprès d’écoliers âgés de 9 à 11 ans, scolarisés dans la région de Rennes. La mesure de l’osmolalité urinaire après la prise d´un petit-déjeuner, reflet de l’hydratation cellulaire et considérée comme un marqueur sensible du statut hydrique et la consommation au petit-déjeuner (aliments et boissons) ont été étudiés et corrélés.

 

Le protocole mis en place consistait en un recueil d'un échantillon d'urine au moins 30 minutes après la prise du petit-déjeuner pour mesurer l'osmolalité urinaire, associé à un recueil d’un auto-questionnaire pour établir le type et la quantité d'aliments et de boissons consommés lors du petit-déjeuner. L'échantillon de 529 enfants était constitué de 269 filles et de 260 garçons, d’âge moyen de 9.5 ans (±0,56 ans). Dans cette cohorte, sur la base des critères publiés par l´international Obesity Task Force, 27,7% des enfants étaient en surpoids et 5,5% obèses, l´indice de masse corporelle moyen étant de 16,4 ± 2kg/m2.

 

Les résultats montrent que :

  • 90% des enfants partent encore à l’école en ayant pris un petit-déjeuner
  • 72,5% des enfants avaient des apports hydriques matinaux inférieurs à 400 ml.
  • 62,2% des enfants avaient un déficit d´hydratation reflété par une osmolalité urinaire supérieure à 800mOsmol/kg d´eau. Ce déficit concerne plus souvent les garçons que les filles (72,5% versus 51,6 %).

 

Cette étude révèle que près des deux tiers des enfants français âgés de 9-11 ans ont un déficit d´hydratation quand ils vont à l´école malgré la prise d´un petit-déjeuner. L´apport de fluides du petit-déjeuner ne suffit pas à assurer durablement une bonne hydratation des enfants pour la matinée d´où la nécessité de prévoir un apport hydrique supplémentaire avant le déjeuner.

 

1. EFSA Panel and Dietetic Products, Nutrition, and Allergies. Scientific Opinion on dietary reference values for water, EFSA Journal 2010 ; 8: 1459 (48p)
2. Etude à paraitre. Résumé : Acta Paediatrica dec 2011, vol 100, supplément 463, pp 34

* Le Pr. Friedlander est chef du service de Physiologie à l´Hôpital Georges Pompidou et à l´Hôpital Necker - Enfants Malades, qui dirige le centre de recherche «Croissance et signalisation» INSERM U 845 et enseigne la Physiologie à la Faculté de Médecine de l´Université Paris-Descartes. Etude sponsorisée par Nestlé Waters France.

 

Date de publication: 10/12/2012