Nutrition générale

Une étude démontre l’influence de la couleur de la tasse sur la perception sensorielle de la boisson qu’elle contient.


Deux chercheurs européens (Royaume-Uni, Espagne) ont mené une étude afin de déterminer l’influence du récipient sur la perception du contenu dans le domaine des boissons chaudes. Ils ont ainsi pu observer que la couleur de la tasse influence la perception du chocolat chaud qui y est servi en termes de goût perçu et de plaisir ressenti.

Depuis plusieurs décennies déjà, il est bien établi que l’apparence du contenant est capable d’influencer la perception du consommateur sur le produit qu’il contient. Partant de cette observation, des chercheurs européens ont mis en place une étude afin de déterminer l’influence de la couleur de la tasse sur la perception sensorielle et gustative d’un chocolat chaud.

 

57 volontaires âgés de 21 à 61 ans ont reçu du chocolat chaud, sucré ou non, dans des tasses en plastique de 4 couleurs différentes : blanche, crème, orange à l’extérieur/blanche à l’intérieur, ou rouge. Les participants, qui n’étaient pas informés de l’objectif de l’étude, devaient par la suite noter, à l’aide d’échelles analogiques visuelles, leur appréciation globale de la boisson ainsi que leur perception de la teneur en sucres, de l’amertume, du goût du chocolat, de l’arôme du chocolat et de l’onctuosité. Les résultats ont été analysés à l’aide d’une table ANOVA afin de déterminer les influences respectives de la couleur de la tasse et du type de boisson (sucrée ou non) sur les critères évalués.

 

Il a ainsi été mis en évidence que la couleur de la tasse avait une influence sur :

  • l’appréciation globale de la boisson. Le chocolat bu dans une tasse orange était significativement plus apprécié que celui servi dans une tasse blanche, qu’il soit sucré ou non (p < 0,01).
  • le goût perçu de la boisson. Le chocolat servi dans les tasses oranges a été perçu comme possédant un goût significativement plus intense que celui contenu dans les tasses rouges ou blanches, toujours indépendamment de sa teneur en sucres (p < 0,05).

 

En revanche, aucune différence significative n’a été constatée concernant la perception de l’arôme, du goût sucré, de l’onctuosité ou de l’amertume entre les différentes couleurs de tasses.

Les résultats de cette expérience corroborent donc ceux des précédentes études (ex : Lyman 1989 ou Spence et al. 2010*). Des investigations plus poussées doivent cependant être réalisées afin d’identifier les facteurs à l’origine de ce phénomène.

 

Ce qu’il faut retenir

Cette étude a mis en évidence que l’utilisation d’une tasse orange pour servir du chocolat chaud permet d’améliorer son appréciation globale ainsi que la perception de son goût auprès des consommateurs par rapport à des contenants de couleurs différentes.

 

* Lyman B. A Psychology of Food, More Than a Matter of Taste. Avi, van Nostrand Reinhold, New York 1989

  Spence, C., Levitan, C., Shankar, M.U. and Zampini, M. 2010. Does food color influence taste and flavor perception in humans? Chemosens. Percept. 3, 68–84.

Piqueras-Fiszman B., Spence C. The influence of the color of the cup on consumers’ perception of a hot beverage. Journal of Sensory Studies 27 (2012) 324–331.

 

Date de publication: 14/02/2013