Nutrition générale

Choisir la couleur des fruits et légumes ?


Le PNNS conseille de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, mais leur couleur a-t-elle une importance ?

Les couleurs des végétaux reflètent la présence de pigments (caroténoïdes, anthocyanes, flavonoïdes), substances bioactives qui ont notamment une action antioxydante. Quel est leur impact en prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ?
C’est la question que s’est posée L. M. Oude Griep et ses collaborateurs [1]. Aussi ont-ils classé la partie comestible des fruits et légumes selon 4 types de couleurs :

  • Vert (chou, brocoli, laitue, épinard, petit pois, haricot vert, kiwi…)
  • Orange /jaune (agrume, pêche, carotte…)
  • Rouge/violet (fruit rouge, raisin noir, tomate, betterave, chou rouge…)
  • Blanc (pomme, poire, banane, poireau, chou-fleur, oignon, concombre, endive, champignon, ail…)

L’étude a recherché le lien entre la consommation de fruits et légumes classés par groupes de couleurs et l’incidence des AVC.

 

Méthode
Cette étude de cohorte a inclus 20 069 sujets des Pays-Bas (8988 hommes et 11 081 femmes), d’âge moyen de 42 ans, initialement indemnes de maladies cardio-vasculaires, non traités pour une hypertension artérielle, non obèses, non diabétiques et non-hyperlipémiques. Les personnes répondaient à un questionnaire portant sur 178 aliments, et précisaient leur fréquence de consommation, par jour, par semaine, par mois ou par an (questionnaire validé pour l’enquête EPIC). Durant les 10 ans de suivi, sont survenus 233 AVC. Les risques relatifs d’AVC ont été calculés en analyse multivariée, avec ajustement pour le sexe, l’âge, l’IMC, le mode de vie et les autres facteurs alimentaires.

 

Résultats
La consommation moyenne quotidienne a été respectivement de 62 g pour les aliments verts, de 87 g pour les oranges/jaunes, de 57 g pour les rouges/violets ; avec ces aliments, aucun lien n’a été établi avec les AVC.
Par contre, l’apport plus élevé (118 g/jour) de fruits et légumes blancs (représentés à 55 % par des pommes et des poires), entraîne une diminution du risque d’AVC. Chez leurs consommateurs les plus importants (quartile > 171 g/jour), par rapport aux plus faibles consommateurs (quartile ≤ 78 g/j), les auteurs ont constaté une baisse du risque d’AVC de 52 % (RR 0,46 ; IC 95 % = 0,29 à 0,77 ; p < 0,002). Chaque augmentation de leur consommation de 25 g/jour, est associée à un risque d’AVC abaissé de 9 % (RR : 0 ,91 ; IC 95% = 0,85 à 0,97).

 

Conclusion
Compléter l’apport quotidien de fruits et légumes par une portion suffisante de pomme (portion : 120g) ou de poire, fruits riches en fibres (env. 2,3 g/100g) et en polyphénols dont la quercétine (env. 3,6 mg/100g), pourrait être un bon moyen de contribuer à la prévention des AVC.

 

[1] Linda M. Oude Griep and al. Colors of fruits and vegetables and 10-year incidence of stroke. Stroke 2011 Sept., 42

 

Date de publication: 10/12/2012