Nutrition générale

Consommation de pains au petit-déjeuner


Le pain est un aliment très consommé en France, notamment au petit déjeuner… Mais quel type de pain vaut-il mieux consommer ? Les experts conseillent de privilégier la consommation de pains riches en fibres.

L’étude de J. Keogh 1 essaye de répondre à cette question en comparant l’effet de la prise de 3 pains différents au petit déjeuner, sur la satiété, la glycémie et l’insulinémie post-prandiales ainsi que son impact sur l’apport calorique du repas suivant.

Lors de cette étude en cross-over, 10 hommes et 10 femmes de corpulence normale (IMC de 18,4 à 24,8) et ne suivant pas de régimes, âgés de 20,1 à 44,8 ans, ont consommé au petit déjeuner 2 tranches de pain soit blanc, soit complet soit aux graines de lupin. Les deux tranches de pain étaient accompagnées dans tous les cas de 10g de margarine et de 30g de confiture de fraise.

 

Valeurs nutritionnelles des différents petits déjeuners en fonction des pains :

  Pain

Energie
du petit-déjeuner (kcal)

Protéines
(g)

Lipides
(g)

Glucides
(g)

Fibres
(g)

74 g de pain blanc
+ 10 g margarine
+ 30 g de confiture

320

7,1

9,1

53,7

2,3

83 g de pain complet
+10 g margarine
+ 30 g de confiture

317

11,3

13,2

36,9

8,6

76 g de pain au lupin
+10 g margarine
+ 30 g de confiture

301

14,1

10,1

37,3

8,1

 

Résultats :

Le sentiment de satiété des sujets a été enregistré par échelle analogique visuelle (VAS). Un sentiment de satiété plus fort a été ressenti pour le petit-déjeuner composé avec le pain au lupin (175 +/- 25 RS unités min), et le petit-déjeuner composé avec le pain complet (166 +/- 28 RS unités min) que pour le petit-déjeuner composé avec le pain blanc (122 +/6 RS unités min, p<0.01).

Un repas a été proposé aux sujets deux heures après le petit déjeuner (repas ad libitum). La quantité d’aliments ingérée et l’apport calorique ont été plus importants après le petit-déjeuner composé avec le pain blanc, qu’avec le pain complet et le pain au lupin (p< 0,05).

 

Quantité ingérée (g)

Energie
du repas (kcal)

Après le petit-déjeuner composé avec le pain blanc

641 +/- 54

727,3 +/- 78,5

Après le petit-déjeuner composé avec le pain complet

576 +/- 45

609,6 +/- 52,2

Après le petit-déjeuner composé avec le pain au lupin

576 +/- 50

678,5 +/- 68,7

Le pic de glycémie a été moindre avec le pain au lupin (79 +/- 7 mmol/l min iAUCet le pain complet 74 +/- 4) (p < 0,01)), qu’avec le pain blanc (120 +/-10).
Une différence a été également observée avec l’insulinémie : 6145 +/- 1048 pmol/l min iAUC avec le pain au lupin, 6471 +/- 976 avec le pain complet, versus 9674 +/- 1431 pour le pain blanc (p < 0,01).

 

Conclusion
L’enseignement principal de cette étude est qu’en prenant un petit-déjeuner composé de pain au lupin ou de pain complet , les sujets ont réduit leur apport alimentaire et la quantité de calories ingérées (environ 120 kcal) au repas suivant (deux heures après). D’autres études seront nécessaires pour prouver si la consommation de pains plus riches en fibres peut favoriser la perte de poids à long terme.

 

[1] J. Keogh et al. Food intake, postprandial glucose, insulin and subjective satiety responses to three different bread-based test meals. Appetite 2011, 57, 707-10

 

Date de publication: 10/12/2012