Nutrition & moments de vie

Allaiter fait-il maigrir ?


Le poids pris au cours de la grossesse et non perdu après l’accouchement peut contribuer à la survenue de l’obésité féminine. L’allaitement permet-il de faciliter la perte de cet excès de poids résiduel ?

JL Baker, dans une étude portant sur des femmes danoises, a voulu apprécier l’influence de l’allaitement sur l’excès de poids accumulé lors de la grossesse. L’auteur a fait le point chez 36 030 femmes 6 mois après leur accouchement et avec 26 846 femmes 18 mois après.

Lors de leur inclusion, les femmes sont d’abord classées en fonction de leur IMC à 12 semaines de grossesse.

 

Maigreur

Corpulence

normale

Surpoids

Obésité I

(IMC = 30-34,9)

Obésité II et III

(IMC = 35 et +)

IMC moyen

17,8

21,8

27,0

31,9

38,9

Prise de poids moyenne

pendant la grossesse (en kg)

15,4

15,7

14,8

11,4

8,0

L’auteur a ensuite mis au point un index d’allaitement :

  • 1 point par semaine d’allaitement complet jusqu’à 1 an
  • 0,5 point par semaine d’allaitement partiel jusqu’à 1 an
  • 0,25 point par semaine d’allaitement complet ou partiel après 1 an.

 

à 6 mois

Maigreur

Corpulence

normale

Surpoids

Obésité I

(IMC = 30-34,9)

Obésité II et III

(IMC = 35 et +)

Index moyen d’allaitement

18,2

18,8

17,4

15,7

14,9

Excès de poids persistant (en kg)

2,4

1,7

1,1

- 1,2

- 3,7

 

à 18 mois

Maigreur

Corpulence

normale

Surpoids

Obésité I

(IMC = 30-34,9)

Obésité II et III

(IMC = 35 et +)

Index moyen d’allaitement

18,1

15,4

13,1

11,6

11,2

Excès de poids persistant (en kg)

1,5

0,4

- 0,7

- 2,9

- 5,3

 

Résultats de l’étude

  • l’excès de poids à 6 et 18 mois est corrélé à la prise de poids au cours de la grossesse (p<0,0001)
  • l’allaitement est inversement corrélée à l’excès de poids persistant après la grossesse chez toutes les femmes, mais surtout à 6 mois (p < 0,0001) et à 18 mois (p< 0,05) chez celles qui avaient un IMC plus élevé (surpoids et obésité) au début de la grossesse.

 

Par exemple, chez les femmes de corpulence normale, ayant pris 15 kg lors de leur grossesse, la probabilité de garder plus de 5 kg d’excès de poids 6 mois après l’accouchement est de :

  • 12 % pour au moins 6 mois d’allaitement
  • 15 % pour 3 mois d’allaitement intégral
  • 23 % pour 1 mois d’allaitement complet ou 2 mois d’allaitement partiel
  • 28 % si l’allaitement a duré moins d’un mois.

Pour une prise de 20 kg lors de la grossesse, la probabilité est alors respectivement de : 32 %, 38 %, 46 % et 54 %.

 

De même chez une femme obèse de classe I, ayant pris 17 kg pendant sa grossesse, la probabilité de garder plus de 5 kg d’excès de poids 6 mois après l’accouchement est de :

  • 22 % pour au moins 6 mois d’allaitement
  • 25 % pour 3 mois d’allaitement intégral
  • 32 % pour 1 mois d’allaitement complet ou 2 mois d’allaitement partiel
  • 38 % si l’allaitement a duré moins d’un mois.

 

Conclusion

Allaiter serait bénéfique pour favoriser le retour à un poids normal après la grossesse. Surtout pour celles qui ont eu une forte prise de poids lors de leur grossesse.

 

JL Baker and al. Breastfeeding reduces postpartum weight retention. Amer J Clin Nutr 2008; 88: 1543-51

 

Date de publication: 10/12/2012