Nutrition & moments de vie

L’obésité de la mère durant la grossesse augmenterait la mortalité cardiovasculaire de l’enfant à l’âge adulte


Une large étude britannique met en évidence que les individus dont la mère présentait un surpoids ou une obésité durant la grossesse ont un risque de mortalité et d’hospitalisation pour évènements cardiovasculaires plus élevé à l’âge adulte comparés aux individus dont la mère avait un poids normal lors de la grossesse.

Durant les 2 dernières décennies, la prévalence de l’obésité maternelle durant la grossesse n’a cessé d’augmenter. Plusieurs études laissent pourtant penser que cette obésité, en créant un environnement intra-utérin défavorable, pourrait avoir des effets néfastes sur la santé future de l’enfant. Une large étude britannique s’est donc intéressée au lien entre obésité maternelle durant la grossesse et mortalité cardiovasculaire de l’enfant à l’âge adulte.

Pour cela, les auteurs ont observé les décès et hospitalisations pour événements cardiovasculaires de 37 709 individus, âgés de 34 à 61 ans, pour qui l’IMC de la mère avait été mesuré durant la grossesse. Les événements cardiovasculaires étaient définis par un angor, infarctus du myocarde, AVC, autre maladie cérébrovasculaire, maladie artérielle périphérique et autre maladie cardiovasculaire.

L’analyse de ces données a ainsi montré que :

  • Parmi les 37 709 individus, 6 551 décès de toutes causes confondues ont été recensés ;
  • Chez les individus dont la mère était en surpoids (IMC entre 25 et 29,9) ou obèse (IMC > 30) durant la grossesse, le taux de mortalité toutes causes confondues était significativement plus élevé comparé aux individus dont la mère avait un poids normal (IMC entre 18,5 et 24,9) durant la grossesse. Après ajustement pour l’âge de la mère au moment de la naissance, la classe sociale, le sexe de l’enfant et son poids de naissance :
    • HR 1,11 ; IC95% [1,03 – 1,19] pour les mères en surpoids
    • HR 1,35 ; IC95% [1,17 - 1,55] pour les mères obèses ;
  • Parmi l’ensemble des individus, 7,6 % ont été admis à l’hôpital pour un événement cardiovasculaire ; il existe une association significative entre surpoids ou obésité de la mère durant la grossesse et hospitalisation pour événements cardiovasculaires de l’enfant à l’âge adulte. Après ajustement :
    • HR 1,15 ; IC95% [1,04 – 1,26] pour les mères en surpoids
    • HR 1,29 ; IC95% [1,06 – 1,57] pour les mères obèses.

 

Ce qu’il faut retenir

Cette large étude a ainsi mis en évidence une association significative entre obésité maternelle durant la grossesse et décès prématuré de l’enfant à l’âge adulte d’une part, et les événements cardiovasculaires d’autre part. Des résultats qui démontrent le besoin de renforcer les mesures de prévention de l’obésité, notamment chez les femmes en âge de procréer.

 

Reynolds RM et al. Maternal obesity during pregnancy and premature mortality from cardiovascular event in adult offspring : follow-up of 1 323 275 person years. BMJ 2013;347:f4539.

 

Date de publication : 14/10/2013