Nutrition & moments de vie

Supplémenter en fer la femme enceinte ?


Faut-il supplémenter les femmes enceintes en fer ? Et si oui, de combien ? KA Cockell 1, au Canada, a mené une étude pour répondre à ces questions.

Femmes sélectionnées

Deux groupes ont été constitués : l’un de 148 femmes enceintes âgées de 19 à 50 ans et l’autre de 4540 femmes non enceintes d’âges similaires.

 

Répartition des apports en fer dans les 2 groupes

Apport martial en mg/jour

Femmes enceintes

Femmes non enceintes

Apport moyen

15,8

12,4

5è percentile

 9,1

 7,4

10è percentile

10,0

8,3

25è percentile

11,9

10,0

50è percentile

15,3

12,1

75è percentile

19,7

14,6

90è percentile

23,3

17,2

95è percentile

25,6

19,1

Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC femme enceinte) en fer sont, au Canada, de 22 mg/jour (45 mg/jour étant la quantité maximale nécessaire pour les déficits marqués). On constate que cet apport n’est pas atteint chez 85,5 % +/- 6,6 % des femmes enceintes et chez 98,5 % +/- 0,4 % des femmes non enceintes. A noter qu’en France les ANC sont de 30 mg/jour pour le 3e trimestre de grossesse (ANC de 16 mg/j autrement).

 

Résultats

Pour que 97 à 98 % des femmes enceintes atteignent cet ANC, l’expérience montre qu’il faut les supplémenter de 16 mg/jour.
En France, on ne conseille pas de supplémentation systématique ; elle est faite au cas par cas en fonction des facteurs de risque et des contrôles sanguins (fer sérique, ferritine).

 

Conclusion

Nos habitudes alimentaires et nos conditions de vie étant, en France, proches de celles des canadiens, on peut considérer que cet apport supplémentaire conseillé peut être extrapolable à notre pays.

 

[1] Cockell KA et al.  Application of the Dietary Reference Intakes in developing a recommandation for pregnancy iron supplementations in Canada. Am J Clin Nutr 2009; 90: 1023-8

 

Date de publication: 10/12/2012