Nutrition & moments de vie

Une nouvelle étude révèle l’intérêt des céréales et préparations pour nourrissons enrichies en micronutriments


 

Les chercheurs de l’Institut Winterthur de l’Economie de la Santé ont constaté que la consommation de céréales et préparations pour nourrissons enrichies en fer et plusieurs autres micronutriments, comme le zinc ou la vitamine A, était associée à une augmentation significative du taux d’hémoglobine dans le sang des nourrissons et enfants en bas âge. 

 

Les déficits en micronutriments représentent un problème de santé publique courant dans les pays en développement, spécifiquement pour les nourrissons et enfants en bas âge, pour lesquels  ces carences ont un impact direct sur leur croissance et leur développement.

Les chercheurs de l’Institut Winterthur, en Suisse, ont ainsi réalisé une revue systématique de plusieurs essais randomisés, afin d’étudier l’impact des céréales et préparations pour nourrissons enrichies en micronutriments sur la santé des enfants en bas âge (6 mois à 5 ans) comparés à des produits non enrichis.

18 essais ont été retenus pour l’analyse, incluant 5 468 nourrissons et enfants en bas âge au total. Les chercheurs ont ainsi constaté que les produits enrichis en fer permettaient une augmentation significative du taux d’hémoglobine chez les nourrissons et enfants en bas âge comparés aux produits non enrichis. Mais cette augmentation était encore plus importante lorsque les produits étaient enrichis en fer et plusieurs autres micronutriments comparés aux produits enrichis en fer seul (augmentation de 0,87 g/dL du taux d’hémoglobine). Ces produits, enrichis en multi-micronutriments, permettent ainsi une diminution du risque d’anémie de 57 % comparés aux produits non enrichis. Enfin, comparés aux produits non enrichis, l’enrichissement en multi-micronutriments augmente les taux sériques de vitamine A mais pas les taux sériques de zinc.

 

Ce qu’il faut retenir

Les auteurs concluent ainsi que les céréales et préparations pour nourrissons, enrichies en fer et en plusieurs micronutriments, pourraient être une option efficace pour réduire l’anémie chez les enfants de moins de 3 ans notamment dans les pays en développement, même si les preuves de leurs effets sur les paramètres fonctionnels de santé, comme la prise de poids, restent encore à démontrer.

 

Eichler K et al. Effects of micronutrient fortified milk and cereal food for infants and children: a systematic review. BMC Public Health 2012;12(1):506. [Epub ahead of print].

 

Date de publication: 10/12/2012