Nutrition & pathologies

Prévalence des allergies et des intolérances alimentaires


Allergie alimentaire, aliment

Ces travaux américains se sont appuyés sur les dossiers médicaux de plus de 2,7 millions de patients. Au total, 97 500 personnes ont été identifiées comme souffrant d’allergies alimentaires ou intolérantes à au moins une substance, soit 3,6 % de la population étudiée.

Les allergies alimentaires sont en augmentation. En introduction de cette étude, les auteurs rappellent que l’incidence aux Etats-Unis des hospitalisations liées aux allergies ou aux intolérances alimentaires a augmenté en 10 ans de 0,6 / 1000 patients à 1,3 / 1000 patients.

Les auteurs de l’étude ont analysé les dossiers médicaux électroniques de plus de 2,7 millions de patients de la région de Boston (USA), enregistrés entre 2000 et 2013. Dans ces dossiers étaient consignés les allergies et intolérances alimentaires. Ils ont pu déterminer leur prévalence par sexe, origine ethnique et type d’allergène.

Au total, 97 482 personnes, soit 3,6 % de la population étudiée, ont été identifiées comme souffrant d’allergies alimentaires ou intolérantes à au moins une substance (en moyenne 1,4 +/- 0,1). Les allergènes les plus répandus étaient ceux des crustacés (0.9%), des fruits et légumes (0,7%), des produits laitiers (0,5%), et de l’arachide (0,5%).

La prévalence des allergies et des intolérances alimentaires était plus élevée chez les femmes (4,2% vs 2,9% chez les hommes ; p < 0,001) pour tous les groupes d’allergènes exceptés l’arachide. La prévalence des allergies et des intolérances alimentaires était plus élevée chez les personnes d’origine asiatique (4,3% vs 3,6% pour les autres origines ethniques ; p <0,001).

Parmi ces 97 482 patients, 50,8% avaient eu une réaction potentiellement IgE-médiée avec une manifestation de type urticaire (28,3%), anaphylactique (15,9%), à type de démangeaison (8,3%) ou d’angiœdème  (5,4%). Concernant plus particulièrement l’allergie et l’intolérance à l’arachide, 56,5% des patients avaient présenté des réactions potentiellement IgE-médiées. Près de 20% des patients allergiques à l’arachide présentait un niveau d’IgE de grade 3 ou plus.

 

Ce qu’il faut retenir :

Dans cette étude, les allergies et les intolérances alimentaires concernent près de 3,6% de la population, avec une prévalence plus élevée chez les femmes et les personnes d’origine asiatique. Les réactions potentiellement IgE-médiées concernaient près d’un patient sur deux et les réactions anaphylactiques près d‘un patient sur six.

 

Acker WW et al. Prevalence of food allergies and intolerances documented in electronic health records. J Allergy Clin Immunol. 2017 May 23. pii: S0091-6749(17)30672-3.

 

Date de publication : 24/11/2017