Nutrition & pathologies

La SFNEP publie de nouvelles recommandations sur la prise en charge nutritionnelle du patient adulte atteint de cancer.


la_sfnep_publie_de_nouvelles_recommandations_sur_

 

La Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNEP) a publié récemment de nouvelles recommandations concernant la nutrition du patient adulte atteint de cancer. Ces recommandations mettent l’accent sur l’importance d’une évaluation précoce de l’état nutritionnel des patients, et d’une prise en charge nutritionnelle continue et personnalisée.

 

On estime que 30 à 50 % des patients atteints de cancer sont amaigris ou dénutris. Cette situation pouvant être préjudiciable au patient, la SFNEP a mis en place de nouvelles recommandations. Leur objectif est de permettre à tous les soignants d’aborder la prise en charge nutritionnelle des patients avec objectivité et efficience. L’élaboration de ces recommandations repose sur une analyse exhaustive de la littérature associée à des avis d’experts.

 

Dans ses recommandations, la SFNEP précise les modalités d’évaluation de l’état nutritionnel du malade, l’identification des situations à risque de dénutrition, les apports nutritionnels adéquats et les spécificités du patient âgé. Ainsi, une évaluation nutritionnelle doit être intégrée dès le dispositif d’annonce de la maladie et le poids doit être surveillé à chaque visite, de même que les ingestas. Les scores de dénutrition recommandés sont le SGA, le PG-SGA ou le MNA® en gériatrie.

Les besoins énergétiques au cours de la prise en charge du cancer chez l’adulte sont de 20 à 30 kcal/kg/jour en périopératoire et de 30 à 35 kcal/kg/jour en oncologie. Ils sont de 1,2 à 1,5 g de protéines/kg/jour pour les besoins protéiques.

 

La SFNEP établit également des recommandations concernant les modalités d’utilisation des différentes formes de support nutritionnel (compléments nutritionnels oraux et alimentaires, antioxydants, pharmaconutrition, nutrition artificielle, oréxigènes et autres anticachectisants) pendant la maladie, en phase curative, palliative et palliative avancée. L’utilisation de ces supports nutritionnels doit ainsi être adaptée à la pathologie du patient (type de cancer et phase de la maladie), à son type de traitement (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie) et aux caractéristiques du patient (tabagisme, nature des carences…).

Le groupe de travail a également élaboré des propositions de Plans Personnalisés de Soins (PPS) intégrant l’ensemble de ces recommandations.

 

Ce qu’il faut retenir

La prise en charge nutritionnelle du patient adulte atteint de cancer est un volet important de la prise en charge globale de la maladie. Les recommandations récentes de la SFNEP précisent comment réaliser le dépistage et le diagnostic de la dénutrition, les indications de prise en charge nutritionnelle aux différentes étapes de la maladie ainsi que les modalités d’utilisation des différents supports nutritionnels.

Le questionnaire MNA est consultable sur le site Nestlé Nutri Pro®

 

Senesse et al. Nutrition chez le patient adulte atteint de cancer. Nutrition clinique et métabolisme 2012;26:149–302.

 

Date de publication: 14/02/2013