Nutrition & pathologies

Lycopène et taux de cholestérol


Le lycopène est un antioxydant ayant un effet protecteur sur les lipides : il limite leur péroxydation et a une action anti-artérioscléreuse, d’où une diminution du risque cardio-vasculaire. Mais quel est son effet exact sur le taux de cholestérol sanguin ?

Méthode

Les auteurs 1 ont réalisé une méta-analyse à partir de 12 études, regroupant 700 sujets, et portant sur l’effet du lycopène sur la lipémie. Les doses de lycopène variaient de 4 à 44 mg/jour, provenant de tomate (ou ses dérivés), de jus de pastèque ou de capsules d’extrait de tomate. Les durées d’intervention étaient comprises de 2 à 6 semaines pour 11 études et 6 mois pour 1 étude.
Etaient dosés : le cholestérol total, LDL et HDL, ainsi que les triglycérides.

 

Résultats

Ces interventions ont montré un résultat significatif uniquement pour un apport de lycopène≥ 25 mg/jour, entrainant :

  • une baisse du cholestérol total : - 7,55 +/- 6,15 mg/dl (p = 0,02)
  • une baisse du LDL-cholestérol : - 10,35 +/- 5,64 mg/dl (p = 0,0003).
  • aucun effet sur le HDL-cholestérol et les triglycérides.

A noter qu’un sous-groupe de cette méta-analyse, comprenant 4 études, s’est intéressé à l’effet du lycopène sur la tension artérielle (TA) : il a révélé une réduction significative de la TA par rapport aux groupes contrôle : - 5,60 mm Hg (IC 95% : -0,33 à - 10,86 ; p 0,04).

 

Rappel des principales sources de lycopène

On le trouve dans les tomates fraîches et cuites et leurs dérivés (pâte, coulis, sauce, jus), la pastèque, la goyave, la papaye, le pamplemousse rose et le cynorhodon (fruit de l’églantier) essentiellement. La cuisson accroît la teneur et la biodisponibilité du lycopène et la présence de graisse son absorption intestinale. On obtient 25 mg de lycopène avec 50 g de pâte de tomates, 100 ml de purée de tomate (utilisée en soupe ou en sauce sur des pâtes), ou en buvant 300 ml de jus de tomates. La teneur en lycopène dans les autres fruits est variable (2 à 35 mg/100g), mais leur consommation permet de varier et de compléter les apports.

 

Conclusion

En consommant au moins 25 mg de lycopène par jour, on obtient (par inhibition de l’HMG-CoA réductase) une baisse du LDL-cholestérol d’environ 10 %. Cette baisse de 10% est aussi efficace que les médicaments habituellement prescrits (statines) qui peuvent parfois entraîner des effets secondaires nocifs (douleurs musculaires).
Le lycopène pourrait donc être une alternative naturelle aux statines dans l’hypercholestérolémie modérée. Par contre, d’autres études sont nécessaires pour vérifier si le lycopène est efficace pour réduire la TA chez les sujets hypertendus.

 

[1] K. Ried et al. Protective effect of lycopène on serum cholestérol and blood pressure: meta-analyses of intervention trials. Maturitas 2011, 66, 4, 299-310

 

Date de publication: 10/12/2012