Nutrition & pathologies

Maladie cardiovasculaire et alimentation riche en magnésium


Selon une récente méta-analyse, les apports en magnésium seraient inversement corrélés avec le risque d’attaque cérébrale ischémique.

Les maladies cardio-vasculaires sont une cause importante de morbidité et de mortalité. Jusqu’à ce jour, de nombreuses études prospectives ont été menées pour étudier le lien entre les apports de magnésium alimentaires et la relation avec les maladies cardiovasculaires. En effet, des apports alimentaires de magnésium ont été inversement associés avec des facteurs de risques de maladies cardiovasculaires, comme l’hypertension 1, 2, le syndrome métabolique 3, et le diabète de type II 2, 4. Des études cliniques randomisées ont aussi montré qu’une supplémentation en magnésium réduisait, mais très modestement, la pression sanguine diastolique 5, ainsi que l’insuline 6. Chez l’animal, des régimes riches en magnésium auraient des effets favorables sur les taux de glucose et de lipides sanguins 7, et une déficience en magnésium augmenterait la peroxydation des lipoprotéines 8.

 

Larsson et al. (2012) ont effectué une méta-analyse à partir de toutes les études pertinentes trouvées via PubMed et EMBASE, ayant été publiées entre Janvier 1966 et Septembre 2011 9. Sept études prospectives ont été sélectionnées, représentant 6477 cas de maladies cardiovasculaires sur 241 378 sujets.
Après analyse statistique, les chercheurs ont observé une relation significative, bien que modeste, entre l’apport alimentaire en magnésium et le risque de maladie cardiovasculaire. Une augmentation des apports alimentaires de 100mg/j de magnésium était associé à une diminution de 8% des risques de maladies cardiovasculaires (RR combiné : 0,92 ; 95%IC : 0,88-0,97), sans hétérogénéité entre les études (P = 0,66, I²=0%). L’apport de magnésium était inversement corrélé avec le risque d’attaque cérébrale ischémique (RR: 0.91; 95% CI: 0.87, 0.96), mais ni avec le risque d’hémorragie cérébrale (RR: 0.96; 95% CI: 0.84, 1.10), ni hémorragie sous-arachnoïdienne (RR: 1.01; 95% CI: 0.90, 1.14).
Même s’il est encore prématuré pour recommander une supplémentation en magnésium pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires, augmenter la consommation d’aliments riches en magnésium semble prudent, comme les légumes verts, les noix, les céréales complètes, les légumes secs, les bananes, les eaux riches en magnésium et le chocolat noir.

 

1. Ma J, Folsom AR, Melnick SL, Eckfeldt JH, Sharrett AR, Nabulsi AA, Hutchinson RG, Metcalf PA. Associations of serum and dietary magnesium with cardiovascular disease, hypertension, diabetes, insulin, and carotid arterial wall thickness: the ARIC study. Atherosclerosis Risk in Communities Study. J Clin Epidemiol 1995;48: 927–40.
2. Ohira T, Peacock JM, Iso H, Chambless LE, Rosamond WD, Folsom AR. Serum and dietary magnesium and risk of ischemic stroke: the Atherosclerosis Risk in Communities Study. Am J Epidemiol 2009; 169:1437–44.
3. Song Y, Manson JE, Cook NR, Albert CM, Buring JE, Liu S. Dietary magnesium intake and risk of cardiovascular disease among women. Am J Cardiol 2005;96: 1135–41.
4. Larsson SC, Wolk A. Magnesium intake and risk of type 2 diabetes: a meta-analysis. J Intern Med 2007 ; 262:208–14.
5. Dickinson HO, Nicolson DJ, Campbell F, Cook JV, Beyer FR, Ford GA, Mason J. Magnesium supplementation for the management of essential hypertension in adults. Cochrane Database Syst Rev 2006;3: CD004640.
6. Chacko SA, Sul J, Song Y, Li X, LeBlanc J, You Y, Butch A, Liu S. Magnesium supplementation, metabolic and inflammatory markers, and global genomic and proteomic profiling: a randomized, doubleblind, controlled, crossover trial in overweight individuals. Am J Clin Nutr 2011;93: 463–73.
7. Soltani N, Keshavarz M, Dehpour AR. Effect of oral magnesium sulfate administration on blood pressure and lipid profile in streptozocin diabetic rat. Eur J Pharmacol 2007;560:201–5.
8. Rayssiguier Y, Gueux E, Bussiere L, Durlach J, Mazur A. Dietary magnesium affects susceptibility of lipoproteins and tissues to peroxidation in rats. J Am Coll Nutr 1993; 12: 133–7.
9. Larsson SC, Orsini N, Wolk A. Dietary magnesium intake and risk of stroke: a meta-analysis of prospective studies Am J Clin Nutr 2012;95: 362–6.

 

Date de publication: 10/12/2012