Nutrition & pathologies

Constipation chronique : quel impact au quotidien ? Quelle prise en charge ?


constipation chronique

Une enquête américaine a été menée auprès de patients atteints de constipation chronique ou du syndrome de l‘intestin irritable. Elle avait pour objet de caractériser les symptômes, la prise en charge des patients et les conséquences de ces pathologies au quotidien.

Le syndrome de l’intestin irritable avec constipation (SIIC) et la constipation idiopathique chronique (CIC) sont deux maladies distinctes, même si certains symptômes peuvent être communs. Leur impact en termes de dépenses de santé et de qualité de vie n’est pas négligeable.

 

Cette étude avait pour objectif de caractériser les symptômes et les conséquences de ces deux pathologies ainsi que d’analyser un sous-groupe de patients souffrant de CIC associé à des symptômes abdominaux. Ceux-ci étaient définis par la présence d’au moins un des signes suivants (ressenti au minimum une fois par semaine durant l’année écoulée) : douleur abdominale, inconfort abdominal, crampes à l’estomac, ballonnements.

 

L’étude a été menée aux USA via un questionnaire envoyé par email à 37 500 personnes. Parmi ceux qui, d’après leurs réponses, souffraient de CIC ou de SIIC (selon les critères ROME III), un questionnaire plus approfondi permettait d’explorer la fréquence et l’intensité des symptômes, ainsi que le degré de satisfaction de la prise en charge médicale. Les participants souffrant de CIC étaient divisés en deux groupes, selon qu’ils présentaient des symptômes abdominaux (groupe CIC-A) ou non (groupe CIC-N).

 

Sur les 10 030 répondants, 328 ont répondu aux critères d’inclusion pour le SIIC et 552 pour la CIC (363 avec symptômes abdominaux et 189 sans). Environ 66% des répondants du groupe SIIC et 62% du groupe CIC avaient moins de 50 ans et les femmes représentaient 68% du groupe SIIC et 62% du groupe CIC.

 

La constipation était le symptôme le plus fréquent dans les deux groupes. De plus, chaque symptôme était significativement plus fréquent dans le groupe SIIC que dans le groupe CIC (p<0,0001).

 

Fréquences des principaux symptômes ressentis, exprimés en jours par semaine. 

 

Groupe SIIC

Groupe CIC

Constipation

3,2

2,2

Ballonnements

2,8

1,4

Efforts de poussée

2,6

2,1

Douleur à l’émission de gaz

2,6

1,5

Selles dures

2,5

1,9

Inconfort abdominal

2,4

1,4

Evacuation incomplète

2,1

1,5

Douleur abdominale

2,0

1,2

 

La constipation entraînait une gêne très importante ou extrêmement importante chez 72% des participants du groupe SIIC, 62% du groupe CIC-A et 40% du groupe CIC-N (p<0,01). Les autres symptômes étudiés entraînaient significativement plus de désagréments dans les groupes SIIC et CIC-A que dans le groupe CIC-N. Quand le groupe SIIC était comparé au groupe CIC-A, les patients se plaignaient de façon plus marquée de l’inconfort abdominal, des ballonnements, des efforts de poussée et de l’émission de selles dures.

 

La proportion de répondants qui sont allés consulter un médecin dans l’année écoulée pour des symptômes gastro-intestinaux était significativement plus élevée dans le groupe SIIC (51,5%) que dans les groupes CIC-A (43,3%) et CIC-N (33,9%). La satisfaction vis-à-vis de la prise en charge médicale était plus élevée dans le groupe CIC-N (61,7% de répondants très ou extrêmement satisfaits) que dans les groupes CIC-A (39,5%) et SIIC (34,6%).

 

Les symptômes gastro-intestinaux ont entraîné une diminution de productivité durant en moyenne 4,9 jours par mois dans le groupe SIIC, 3,2 jours dans le groupe CIC-A, et 1,2 jour dans le groupe CIC-NA (p<0,01). Le nombre de jours d’absence (à l’école ou au travail) par mois s’élevait à 0,8 dans les groupes SIIC et CIC-A  et à 0,4 dans le  groupe CIC-N (p<0,01). 

 

Ce qu’il faut retenir :

Cette étude souligne l’impact sur la vie quotidienne des symptômes liés au syndrome de l’intestin irritable avec constipation (SIIC) et à la constipation idiopathique chronique (CIC). Les conséquences de la maladie sont plus lourdes chez les patients atteints de SIIC. Chez les patients atteints de CIC, les symptômes sont plus intensément ressentis et le poids sur le quotidien plus marqué lorsque des symptômes abdominaux sont présents.

 

Heidelbaugh JJ et al. The spectrum of constipation-predominant irritable bowel syndrome and chronic idiopathic constipation: US survey assessing symptoms, care seeking, and disease burden. Am J Gastroenterol. 2015 ; 110 (4) : 580-7.

 

Date de publication : 19/02/2016