Nutrition & pathologies

Les caroténoïdes protègent-ils l’os ?


Que ce soit in vitro ou in vivo un certain nombre de travaux suggèrent que les caroténoïdes inhiberaient la résorption osseuse et stimuleraient l’action des ostéoblastes. Mais quelle est leur action sur la densité osseuse ?

Objectif de l’étude

Evaluer l’influence des caroténoïdes : alpha et béta-carotène, béta-cryptoxanthine, lycopène, et lutéine + zéaxanthine, sur la densité osseuse (au niveau de la hanche, du trochanter, des vertèbres et du radius).

Protocole

Deux analyses longitudinales et en cross-over (Framingham Osteoporosis Study) ont été conduites chez 334 hommes et 540 femmes, d’âge moyen 75 +/- 5 ans, suivis pendant 4 ans.

La consommation de caroténoïdes a été estimée par des questionnaires alimentaires (les réponses ont été validées par le dosage sanguin des caroténoïdes). Les résultats ont été statistiquement ajustés selon de multiples paramètres (âge, IMC, taille, activité physique, tabagisme, consommation de compléments alimentaires vitaminés, prise d’oestrogènes, apport calorique, calcium, vitamine D, caféine et alcool).

Résultats

Sur 4 ans, la prise de lycopène est protectrice de la densité lombaire chez les femmes (p= 0,03). De même, la totalité des caroténoïdes (p = 0, 0005), le béta-carotène (p = 0,02),  le lycopène (p = 0,009) et l’association lutéine + zéaxanthine (p = 0,008). sont protecteurs du trochanter chez les hommes. Aucune autre association n’est observée pour les autres sites osseux.

Commentaires

La limite de cette étude est l’absence de dosage de l’enzyme qui transforme la vitamine A en béta-carotène. Elle peut être sécrétée de façon insuffisante à un certain âge.

Conclusion

Les caroténoïdes et tout particulièrement le lycopène, semblent bien avoir un effet de protection de la densité osseuse chez les personnes âgées. Leur action anti-oxydante interviendrait également dans la prévention des affections cardio-vasculaires et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). On ne peut que recommander aux sujets âgés de garnir leurs assiettes de fruits et légumes en privilégiant la variété et les couleurs, chacune étant liée à un apport particulier en polyphénols.

 

S. Sakni et al. Inverse assoiation of rarotenoid intakes with 4-y change in bone mineral density in elderly men and women : the Framingham Osteoporosis study. Am j Clin Nutr 2009; 89; 416-24

 

Date de publication: 10/12/2012