Alimentation & grossesse

La grossesse est une période déterminante au cours de laquelle les dépenses énergétiques de la femme enceinte vont peu à peu évoluer pour atteindre une augmentation de 500 Kcal/jour lors du 3ème trimestre. Pour autant, il ne s’agit pas de conseiller à vos patientes de manger plus mais davantage de respecter certaines règles hygiéno-diététiques notamment pour prévenir les toxi-infections et gérer au mieux la prise de poids.
Le Docteur Patrick Serog, médecin nutritionniste à Paris présente les comportements alimentaires à favoriser et ceux à limiter durant la grossesse. 

Date de publication : 27/09/2016

En savoir plus sur l'alimentation à adopter au cours de la grossesse

Article

Le développement de l’oralité et l’apprentissage de la mastication

L’apprentissage de la mastication n’est pas un processus identique chez tous les enfants. Il est possible de l’optimiser en proposant des textures variées, et adaptées à l’âge de l’enfant. Enfin, un mauvais apprentissage de la mastication peut avoir des conséquences diverses à l’âge adulte comme de mauvaises habitudes alimentaires, des problèmes digestifs ou encore orthodontiques. 

Lire la suite

Texte de la vidéo

Faut-il que les femmes enceintes mangent différemment ?

Les femmes enceintes n’ont pas à manger différemment. Avant on disait que les femmes enceintes avaient à manger pour deux, mais bien sûr ce n’est pas vrai. C’est vrai qu’il existe une petite augmentation de la dépense énergétique au cours des trois premiers mois, environs 70 kilocalories par jour, ça va augmenter un peu au deuxième trimestre, on va passer à 260, troisième trimestre encore plus, à 500, mais toujours est-il qu’il n’y a pas besoin de manger plus mais simplement il faut manger varié pour avoir tous les nutriments dont la mère et son petit ont besoin.

Comment se prémunir des toxi-infections alimentaires ?

Quand une femme est enceinte, il y a des aliments à éviter, justement pour ne pas contracter les toxi-infections alimentaires comme la listériose, en évitant les aliments crus, les charcuteries, les croûtes de fromage, et aussi pour la toxoplasmose chez les femmes qui ne sont pas immunisées, un petit peu pareil que la listériose, mais il faut y ajouter en plus le lavage de mains et aussi des légumes et des fruits. Et pour ces deux toxi-infections, il faut nettoyer le réfrigérateur de manière très régulière, tous les 15 jours.

Y-a-t-il d’autres aliments à éviter ?

Il y a aussi d’autres aliments comme ceux qui contiennent de la vitamine A, les foies d’animaux qu’il ne faut pas manger en trop grande quantité, ou bien les phyto-œstrogènes qu’on va retrouver dans des produits contenant du soja. A part ça, il y a évidemment le tabac et l’alcool mais cela tout le monde sait que c’est aujourd’hui interdit, et enfin il y a la caféine que l’on peut consommer de manière modérée, c’est-à-dire environ 3 tasses par jour.

Quels sont les aliments à favoriser ?

Il y a d’abord des aliments qui doivent être riches en acides folique et en vitamine B9 comme la levure alimentaire, les épinards, la mâche, et puis on va avoir aussi des aliments qui sont riches en iode, comme les crustacés que l’on va bien cuire, également les poissons, et pour le calcium qui est absolument nécessaire, cela va être le lait pasteurisé, des fromages sans manger les croûtes, et puis par exemple, on peut y ajouter de l’eau riche en calcium.

Comment aider les patientes à bien gérer leur prise de poids ?

Il faut dire qu’au cours d’une grossesse, la prise de poids moyenne est d’environ 12 kg. Bien sûr ce poids va être modulé en fonction de l’IMC : s’il y a surpoids, la femme devra bien sûr prendre moins de poids. Ce qu’il faut savoir, c’est que le plus important, c’est de ne pas prendre trop de poids pendant les 3 premiers mois, pas plus de 3kg. Bien sûr ensuite, au cours des 3 mois suivants, il y aura une petite prise de poids, et au cours du dernier trimestre, il y aura une prise de poids de 1 à 2kg par mois. Donc au total, cela représente bien 8 à 12kg, et dirons-nous, c’est la prise de poids idéale pour accoucher dans les meilleures conditions.