nutrition_du_sportif_apports_macronutritionnels_en_fonction_des_disciplines

La nutrition est, avec l’entrainement physique, un élément déterminant de la performance chez le sportif. Le but de cet article est de proposer des recommandations nutritionnelles simples et adaptées aux spécificités du sport pratiqué.

Voir la suite

 

 

facteurs_de_risque_des_troubles_du_comportement_alimentaire_des_enfants

Article

Cette étude a pour but de mettre en évidence les facteurs de risque des troubles du comportement alimentaire (TCA) chez l’enfant de 0 à 3 ans, afin de dépister les situations à risque, prévenir l’évolution vers les formes sévères et préciser les stratégies à mettre en place pour une prise en charge adaptée.

Voir la suite
estime_de_soi_et_insatisfaction_corporelle_dans_la_prise_en_charge_medicale

Article

L’obésité est considérée comme un enjeu majeur de santé publique. L’objectif de cette étude est de mesurer les effets des traitements médicaux et de la prise en charge psychologique sur l’estime de soi et l’insatisfaction corporelle des patients boulimiques.

Voir la suite

 

 

Article

Pour des raisons idéologiques, réactionnelles ou médicales, certains parents peuvent être amenés à arrêter le lait infantile pour leur bébé, et le remplacer par des jus végétaux (soja, amandes, châtaignes…) ou des laits d’animaux autres que le lait de vache (brebis, ânesse…). Ces pratiques, de plus en plus fréquentes s’avèrent dangereuses pour le développement et la santé des nourrissons, et les cas d’enfants souffrant des conséquences de cette alimentation se multiplient. 

Lire la suite

Document

Sur la base d’études épidémiologiques, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a classé la consommation de viande rouge comme probablement cancérogène et celle de viande transformée (charcuterie) comme cancérogène, concernant notamment le risque de cancer colorectal. Cette fiche vous aidera à conseiller vos patients sur leurs consommations de viande et de charcuterie.

Consulter

Document

Lors de la ménopause, le déficit d’oestrogènes entraîne une accélération de la perte osseuse et une augmentation du risque d’ostéoporose. S’il est impossible de modifier certains facteurs de risque, vos patientes peuvent toujours agir en améliorant leur hygiène de vie.

Consulter
Ouverture d’un autre site

Vous allez être redirigé vers une page ne faisant pas partie du site Nestlé Nutri Pro®