Inscription à la newsletter

Recevez tous les 2 mois :
 - des résumés de publications & articles scientifiques récents liés à la nutrition
 - des outils pratiques pour vous et vos patients

La chirurgie bariatrique peut, selon les montages, avoir des répercussions sur les goûts alimentaires et un impact plus favorable sur la perte de poids.

Claire Carette rappelle que la chirurgie bariatrique peut avoir, selon les montages, des effets importants sur les préférences alimentaires. La chirurgie a aussi des effets sur les entéro-hormones et sur la vitesse de la vidange gastrique, qui peuvent expliquer aussi les modifications de la prise alimentaire.

A lire sur le même sujet:

Image
Visuel ligne 12

Chirurgie bariatrique : encore des failles dans le suivi

Les principaux signaux physiologiques décrits par les patients après bypass et sleeve sont la disparition de la faim, de l’appétit, de l’envie de manger, des troubles du comportement alimentaire et une plus grande satiété. Ils décrivent aussi une modification des goûts alimentaires et une sensibilité aux stimuli alimentaires avec des dégoûts (dégoût pour l’eau...). Certains ont le sentiment d’être libérés d’une restriction imposée, d’autres se plaignent d’une persistance de la restriction. Il existe des complications digestives qui causent des intolérances alimentaires (viandes, fibreux, sec). Il existe aussi des carences en vitamines et minéraux qui peuvent modifier le goût et influencer les prises alimentaires. Claire Carette cite à ce sujet la revue de Sylvain Iceta (Obesity Surgery 2021) qui décrit les modifications des préférences alimentaires post opératoires. Des données d’IRM fonctionnelle montrent une moindre activation du système de la récompense après chirurgie bariatrique avec modifications des préférences alimentaires dans leur dimension hédonique et motivationnelle. On observe ainsi une réduction du plaisir à consommer de la viande rouge tandis que celui à consommer de la volaille, des œufs et des produits laitiers allégés en graisses augmente. Le plaisir à consommer des graisses est diminué et l’envie de manger des aliments riches en calorie diminue. Une étude comparant les effets de la sleeve à celle du bypass note une réduction de la faim, du goût et des aversions alimentaires identique dans les deux montages. Toutefois, les résultats des patients sous sleeve révèlent une association entre l’ampleur des modifications du goût et la perte de poids. Il reste à savoir si tous ces effets durent et si l’effet des neuro-hormones s’estompe dans le temps, ce qui pourrait expliquer la réapparition des troubles du comportement alimentaire.

 

Source : Claire Carette. Journées francophones de nutrition 10 au 12 novembre 2021—Lille. https://www.lesjfn.fr

« © Société Française de Nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés ».

Date de publication : 01/04/2022

 

Image
CND logo
Pour vous abonner et retrouver tous les articles des Cahiers de Nutrition et de Diététique, cliquez ici
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.