Inscription à la newsletter

Recevez tous les 2 mois :
 - des résumés de publications & articles scientifiques récents liés à la nutrition
 - des outils pratiques pour vous et vos patients

Nestlé a initié une réflexion avec un comité d'experts pluridisciplinaires indépendants pour identifier et comprendre les déterminants de la portion, levier essentiel, mais complexe, pour réguler la prise alimentaire. Téléchargez en bas de cet article leurs conclusions.

Consommer une portion ajustée aux besoins nutritionnels de chaque individu serait idéal pour parvenir au bon équilibre alimentaire mais la mise en pratique se révèle complexe. C’est pourquoi définir des repères de portion pour une population reste à ce jour un défi majeur.

La situation est, de fait, alarmante. Les données du Credoc1 révèlent une perte de repères des familles concernant les quantités à consommer au quotidien, surtout chez les plus défavorisées. Ces données montrent que la taille des portions servies aux enfants issus des familles les moins diplômées est plus importante que celles servies aux enfants issus de milieux plus favorisés, notamment lorsqu’il s’agit de plats composés, de charcuteries, de sandwiches, de biscuits sucrés, ou encore de jus et nectars. 

L’évolution de la taille des contenants a probablement contribué à cette perte de repères en brouillant la perception des quantités à servir. Pour autant, réduire la taille des assiettes ne suffit pas à mieux ajuster les portions car d’autres facteurs d’ordre physiologiques, culturels ou sociaux entrent en jeu. 

Cette perte de repères a des conséquences majeures sur la gestion du poids car les études montrent qu’une portion servie est généralement totalement consommée. Or, des portions supérieures aux besoins augmentent le risque d’apports caloriques élevés et donc de surpoids2, ce que rappelle l’OMS. 

La portion est au cœur des recommandations du PNNS et s’impose comme un des moyens clé susceptible d’aider à réguler la prise alimentaire, dans un contexte où un adulte sur deux en France est en surpoids. 

Et c’est pour répondre à cet enjeu majeur que, Nestlé́, acteur engagé pour une alimentation favorable à la santé, investit depuis plus de 10 ans dans la Recherche sur le sujet des portions. Le groupe a ainsi développé des outils visant à apporter des repères pratiques et à guider ainsi au mieux les consommateurs au bon usage des aliments et de ses produits, en cohérence avec sa politique d’amélioration nutritionnelle produits.

Pour appuyer sa démarche sur des bases scientifiques solides, le département Nutrition a souhaité lancer une réflexion avec un comité d’experts pluridisciplinaires indépendants. L’objectif était d’identifier et de comprendre les déterminants de la portion servie, étape préalable essentielle à tout établissement de recommandations efficaces et adaptées à la réalité. 

La synthèse de leurs réflexions s’articule en 6 points clés, soutenus par une analyse de la littérature scientifique, qui sont : 

•    Une portion ni normée, ni injonctive
•    Une portion réaliste
•    Une portion personnalisée
•    Une portion associée à l’hédonisme
•    Une portion qui intègre les aspects sociaux
•    Une portion déterminée intuitivement 

Plus d’informations en cliquant sur le lien ci-dessous : 
 

Ducument pdf Nutripro

Nestlé a initié une réflexion avec un comité d'experts pluridisciplinaires indépendants pour identifier et comprendre les déterminants de la portion, levier essentiel, mais complexe, pour réguler la prise alimentaire. Retrouvez leurs conclusions au travers de 6 points clés à retenir, d'une revue de la littérature et de nos engagements.

1. Données de l’enquête CCAF (2013/2016 - carnets alimentaires sur 7 jours) incluant 1354 enfants de 3 à 17 ans. 
2. Wansink B, van Ittersum K, Painter JE. (2006): “Ice cream illusions bowls, spoons, and self-served portion sizes”. P. Chandon (INSEAD), N. Ordabayeva (EUR), (2008) : “Downsize in 3D, Supersize in 1D: Effects of the Dimensionality of Package and Portion Size Changes on Size Estimations, Consumption, and Quantity Discount Expectations”. Di Santis K.I., Birch L.L., Davery A. et col. (2013) : “Plate size and Children’s Appetite: 
Effects of Larger Dishware on Self-Served Portions and Intake”.

 

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.