Inscription à la newsletter

Recevez tous les 2 mois :
 - des résumés de publications & articles scientifiques récents liés à la nutrition
 - des outils pratiques pour vous et vos patients

La détermination de la taille des portions reste une tâche parentale très intuitive mais dépend aussi de l’appétit de l’enfant.

Kaat Philippe a exploré comment les parents déterminent les tailles de portions destinées à leur enfant. Le sujet est d’importance car les parents peuvent, avec leurs pratiques éducatives, influencer les capacités d’autorégulation de la prise alimentaire des enfants (contrôle, pression à manger...) et in fine induire un surpoids. Jusqu’à présent, peu d’études se sont intéressées à la façon dont les parents déterminent la taille des portions servies à leur enfant. À l’aide d’entretiens semi-directifs réalisés auprès de 5 pères et 32 mères d’enfants de 3 à 5 ans, Kaat Philippe a cherché à décrire les pratiques parentales de détermination de la taille des portions servies et a exploré la « répartition de la responsabilité » entre le parent et l’enfant. L’analyse thématique des verbatims a permis de révéler un large éventail de pratiques mais il ressort dans l’ensemble que les parents accordent peu d’autonomie aux enfants pour servir et pour déterminer la taille des portions servies notamment pour le premier service de chaque composante des principaux repas, et dans une moindre mesure pour le petit déjeuner et le goûter. Les parents (66 %) ont peu confiance dans les capacités d’autorégulation de l’enfant. S’ils sont « en contrôle », ils savent aussi être réceptifs à l’appétit et aux préférences alimentaires de l’enfant. La plupart des familles imposent des règles concernant le service supplémentaire qui est autorisé pour les aliments sains mais pas pour les aliments malsains ni le dessert. La détermination de la taille des portions reste une pratique très intuitive (ex. « au pif ») qui dépend des habitudes, de l’expérience et de l’expression de l’appétit de l’enfant. De nombreux facteurs modulent ces pratiques : des facteurs liés à l’enfant (ex. appétit, préférences), aux valeurs des parents (ex. éviter le gaspillage) et à des facteurs externes (ex. Modèle du repas à la française).

Image
Pizza

A lire sur le même sujet:

Portions alimentaires :

Comment revenir à des tailles adaptées ? 

Les parents ont peu de connaissances sur la portion adaptée mais ils ne sont pas pour autant demandeurs de recommandations. Plus de 80 % estiment connaître les portions appropriées pour leur enfant et seuls 14 % ont déjà recherché des informations sur le sujet. En revanche, 44 % déclarent être quand même intéressés à recevoir des conseils mais il s’agit pour eux de valider leurs « bonnes pratiques ». Kaat Philippe estime qu’au regard de ces données, il semble préférable d’accompagner les parents à stimuler l’autonomie et l’autorégulation adaptative de l’alimentation chez les enfants.

 

Source : Kaat Philippe. Journées francophones de nutrition 10 au 12 novembre 2021—Lille. https://www.lesjfn.fr 

« © Société Française de Nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés ».

Date de publication : 01/04/2022

 

Image
CND logo
Pour vous abonner et retrouver tous les articles des Cahiers de Nutrition et de Diététique, cliquez ici
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.