Nutrition générale

Les fibres

Par Nestlé Nutri Pro ®

Fibre

Les fibres appartiennent à la famille des glucides où elles occupent une place particulière. En effet, elles sont définies par l’ensemble des composants de l’alimentation qui ne sont pas digérés par les enzymes du tube digestif (estomac et intestin grêle). Elles regroupent essentiellement des composants végétaux : cellulose, hémicelluloses, pectines, lignine...

Structure et fonction des fibres

On distingue deux types de fibres : les insolubles et les solubles,  qui peuvent exercer des effets physiologiques et métaboliques différents. 1

Plusieurs études ont établi qu’après l’ingestion de repas riches en fibres, la satiété est  supérieure à celle d’un repas comparable pauvre en fibres et entrainerait une réduction de la prise énergétique pendant la journée suivant ce repas. 1

Les fibres alimentaires agissent également sur la fonction gastro-intestinale de façon favorable. Elles ont des effets laxatifs en augmentant la teneur en eau, la plasticité des selles et la fréquence de l’exonération, et certaines fibres alimentaires accélèrent le transit digestif en réduisant le temps de passage dans le gros intestin. Ainsi une alimentation déséquilibrée et trop pauvre en fibres alimentaires est une des causes de constipation. La prévention et le traitement de cette constipation simple consiste, outre à encourager l’activité physique et favoriser l’ingestion régulière d’eau, à augmenter la part des produits riches en fibres. Les fibres solubles ont également des effets bénéfiques sur les dyslipoprotéinémies, l’hyperglycémie et l’hyperinsulinémie postprandiales. 1

 

Sources de fibres alimentaires 1

Les fibres alimentaires proviennent quasi intégralement des produits d’origine végétale :

  • les céréales

- Elles sont les principales sources de fibres alimentaires. En France, le blé en représente 90 %. Les céréales complètes sont particulièrement riches en fibres, surtout insolubles (blé, seigle) ou en partie solubles (orge, avoine).

  • les légumes secs

- Leur teneur en fibres est très élevée (environ 25 % de fibres solubles) mais est abaissée lors de la cuisson à cause de l’hydratation.

  • les fruits et légumes

- Les teneurs en fibres de la matière sèche sont généralement élevées dans les légumes et les fruits mais la forte teneur en eau de ces aliments leur confère des teneurs en fibres modestes (0,8-3,8 %). Les fruits secs sont beaucoup plus concentrés.

 

Source

  1. Afssa. Apports nutritionnels conseillées pour la population française. 3e édition. Coordonateur Ambroise Martin. 2001

 

Date de publication : 10/12/2012