Sommaire

Premier bilan d’une campagne fondée sur le marketing social et ciblant les parents.  

Philippine Fassier (Santé Publique France) a présenté les résultats d’une étude évaluant l’impact de la campagne de marketing social en France sur le soutien parental à la pratique d’activité physique par les adolescents, diffusée en septembre 2022. La campagne visait à promouvoir différentes formes de soutien parental : 1- encourager son adolescent à faire de l’activité physique, 2- faire de l’activité physique avec lui, et 3- l’aider à trouver le sport qu’il aime. L’étude prospective, conduite sur Internet auprès d’un échantillon représentatif de 4005 parents Français d’adolescents de 11 à 14 ans, les interrogeait avant la diffusion de la campagne (t0), dans le mois qui suivait (t1) et 10 mois après (t2).

Résultats, la campagne améliorait le contrôle perçu de sa capacité à aider son adolescent à trouver le sport qu’il aime, en particulier chez ceux appartenant à une catégorie socioprofessionnelle plus basse. La campagne était aussi associée à une augmentation de la pratique d’activité physique avec son adolescent. Elle n’améliorait pas la connaissance des recommandations. Le souvenir d’avoir vu la campagne était associée à une augmentation des trajets actifs pour se rendre au collège, en particulier chez les adolescents de parents ayant un niveau d’études plus faible. 

Chez les parents ayant des faibles niveaux d’attitude, de contrôle perçu ou de soutien ou dont l’adolescent avec un niveau faible d’activité physique, la reconnaissance de la campagne était associée à une attitude plus favorable vis à vis de l’encouragement de son adolescent et de la pratique d’activité physique avec lui. Elle était associée à une amélioration du contrôle perçu de sa capacité à encourager son adolescent à faire de l’activité physique et à faire de l’activité physique avec lui. Chez ceux se souvenant de la campagne, une augmentation de la pratique d’une activité physique avec son enfant était observée, plus particulièrement chez ceux appartenant à une catégorie socioprofessionnelle plus faible. Le souvenir de la campagne était aussi associé à une augmentation du temps d’activité physique des adolescents le week-end, des trajets actifs pour se rendre au collège, de la pratique d’un sport et de la pratique d’activité physique informelle.

Les résultats de cette campagne sont donc encourageants. L’impact de sa rediffusion en septembre 2023 sera étudié.

Image
Deux femmes font du sport dehors

État des lieux de l’activité physique et de la sédentarité chez les femmes

Source : Philippine Fassier - Impact d’une campagne de marketing social en France, sur le soutien parental et la pratique d’activité physique des adolescents de 11-14 ans : résultats d’une étude prospective. http://www.lesjfn.fr
C. Costa « © Société Française de Nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés »

Date de publication : 28/03/2024

LOGO CND_rvb

Pour vous abonner et retrouver tous les articles des Cahiers de Nutrition et de Diététique, cliquez ici
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.