Inscription à la newsletter

Recevez tous les 2 mois :
 - des résumés de publications & articles scientifiques récents liés à la nutrition
 - des outils pratiques pour vous et vos patients

La constipation est une pathologie fréquente qui touche près d’1 Français sur 5. 1

Comme toute pathologie, la constipation est associée à un retentissement sur la qualité de vie des patients, comparable à celui retrouvé dans certaines pathologies chroniques comme le diabète, les allergies, l’arthrose…1

Comment évaluer l’impact de la constipation sur la qualité de vie ? 1

Le retentissement sur la qualité de vie doit systématiquement faire partie de l’évaluation initiale chez un patient souffrant de constipation chronique.

Pour cela, plusieurs scores sont à votre disposition : 

PAC-QOL (Patient Assessment of Constipation Quality of Life) - 28 items répartis sur 4 domaines : 

  • • Niveau d’inquiétude du patient par rapport à son transit
  • • Inconfort physique
  • • Retentissement psychosocial
  • • Satisfaction du patient concernant son transit et face au traitement entrepris

• CRQOL (Constipation-Related Quality of Life) - 4 domaines d’évaluation : 

  • • Retentissement social
  • • Retentissement psychique
  • • Habitudes alimentaires
  • • Caractéristiques du transit

GIQLI (Gastrointestinal Quality of Life Index) - 36 items.
Ce score n’est pas spécifique à la constipation, il peut être utilisé pour tous les symptômes digestifs.

Le score SF-36 est également fréquemment utilisé dans les études. Ce score n’est pas spécifique de la constipation mais permet une évaluation de la qualité de vie générale sur 8 domaines : 4 domaines physiques et 4 domaines mentaux.

Image
Hepar_Vignette1_Qualité de vie

 

Focus : retentissement psychique 1,3

Plusieurs études ont mis en évidence une plus forte prévalence de troubles de l’humeur (dépression) ou de troubles anxieux par rapport à la population générale. 

Jusqu’à 65 % des patients atteints de constipation souffrent également de troubles psychologiques.

Image
Hepar_Vignette2_Qualité de vie

 

La nécessité d’une prise en charge optimale 1,4,5,6

En plus de l’aspect physique des symptômes liés à la constipation, le risque d’un retentissement important sur la qualité de vie des patients nécessite la mise en place d’un traitement optimal de la constipation chez vos patients.

Pour rappel, selon les dernières recommandations en vigueur, le traitement de 1re intention de la constipation est la mise en place de mesures hygiéno-diététiques : 

• Si possible, arrêt de certains médicaments pouvant induire une constipation secondaire.

Amélioration des habitudes défécatoires* : respect de la régularité du reflexe gastro-intestinal, position défécatoire adaptée et conditions environnementales défécatoires appropriées.

Augmentation des apports journaliers en fibres : l’objectif est d’atteindre progressivement un apport quotidien de 25 g/j minimum.

Vérification des apports hydriques et/ou utilisation d’eaux riches en magnésium & sulfates : augmentation des apports hydriques en cas de déshydratation ou de consommation journalière faible. L’efficacité et la sécurité de l’eau minérale naturelle Hépar® a été prouvée dans 2 études cliniques et est aujourd’hui reconnue par les sociétés savantes (Niveau de preuve II, Grade B).

Augmentation de l’activité physique : les recommandations du Programme National Nutrition Santé préconisent de pratiquer au moins 30 minutes d’activités physiques dynamiques par jour et de limiter la sédentarité.

Pour plus de détails, consultez les recommandations du SNFCP. 1

* Les recommandations visant à améliorer les habitudes défécatoires reposent sur du bon sens (absence d’études).

Sources

1. SNFCP. Recommandations pour la Pratique Clinique. Prise en charge de la CONSTIPATION 2017. Version longue.
2. Belsey J, et al. Systematic review: impact of constipation on quality of life in adults and children. Aliment Pharmacol Ther 2011;31:938-49.
3. Hosseinzadeh St, et al. Psychological disorders in patients with chronic constipation. Gastroenterol Hepatol Bed Bench 2011;4:159-63.
4. PNNS. Les recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité. En ligne : 
https://www.mangerbouger.fr/l-essentiel/les-recommandations-sur-l-alimentation-l-activite-physique-et-la-sedentarite (consulté le 07/06/2022).
5. Dupont C, et al. Efficacy and Safety of a Magnesium Sulfate–Rich Natural Mineral Water forPatients With Functional Constipation. Clin Gastroenterol Hepatol 2014;12(8):1280-7.
6. Dupont C, et al. Time to treatment response of a magnesium- and sulphate-rich naturalmineral water in functional constipation. Nutrition 2019;65:167-172.

Date de publication : 04.10.2022

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.