Nutrition générale

Hydratation et performances cognitives des enfants


De nombreux travaux portent sur l’effet d’une bonne hydratation sur les performances physiques. Mais quel est son impact sur les performances cognitives, notamment chez les enfants ?

Chez l’adulte, il est démontré que la déshydratation a des effets négatifs sur l’attention, la mémoire récente et les tests psychomoteurs.
Chez les enfants, C.J. Edmonds 1 a voulu :

  • confirmer la corrélation entre l’état d’hydratation et les performances cognitives
  • tester la cognition, ainsi que l’effet sur l’humeur, le sentiment de bien-être avant et après la consommation d’eau.

 

Méthodologie de l’étude

L’auteur a réuni dans une classe à 20°C, 23 enfants (dont 14 filles) âgés de 6-7 ans. 11 ont reçu de l’eau à boire, alors que 12 n’en avaient pas.
La soif est évaluée sur une échelle analogique cotée de 1 à 10 (1 = pas de soif et 10 = forte soif).
Le bien-être est évalué par un pictogramme de visage dont la mimique indique si l’enfant est plus ou moins heureux (cotation sur 5 points : 1 = très triste et 5 = très heureux).
Les tests portent sur l’attention visuelle (trouver les différences entre deux planches de Bandes Dessinées – test évalué sur une échelle de 0 à 10), la mémoire visuelle (se souvenir des détails d’une image – test évalué sur une échelle de 0 à 3), la recherche visuelle (identifier des annulations de lettres – test évalué sur une échelle de 0 à 40) et un test visio-moteur (tracer une ligne le plus rapidement possible entre 2 parallèles incurvées – test évalué sur une échelle de 0 à 10).
Il a été vérifié que tous les enfants avaient la même sensation de soif au début de l’étude.
Les enfants autorisés à boire de l’eau reçoivent 1 bouteille de 500 ml et en ingèrent quand ils le veulent. Les tests sont faits 45 minutes après qu’ils ont bu. Notons qu’en moyenne, les enfants ont consommé 409 ml d’eau (de 150 à 500 ml).

 

Résultats de l’étude

Les résultats aux tests sont les suivants :

 

Groupe « avec eau »

Groupe « sans eau »

Soif

2,45 +/- 2,84

5,83 +/- 3,71

Bien-être

3,91 +/- 0,70

3,92 +/- 1,31

Attention visuelle

6,82 +/- 1,94

5,17 +/- 1,03

Mémoire visuelle

2,82 +/- 0,40

2,42 +/- 0,51

Recherche visuelle

39,0 +/- 1,34

36,42 +/- 3,15

Tâche visio-motrice

8,82 +/- 2,04

8,58 +/- 1,24

Comme on le constate, ni la sensation de bien-être (p=0,152) ni la tâche visio-motrice (p <1) ne sont améliorées quand l’enfant a pu boire et s’hydrater.
Par contre, nous constatons pour le groupe « avec eau », une amélioration nette de l’attention visuelle (p < 0,002) ainsi qu’une amélioration de la recherche visuelle (p = 0,019).

Par ailleurs, aucune différence n’a été constatée concernant la mémoire visuelle (p = 0,162). Il semblerait que le test ait été jugé a posteriori trop facile par les enfants.

 

Conclusion

Cette étude nous indique que lorsque les enfants sont en situation de légère déshydration (qui n’est ni le résultat d’un exercice physique, ni d’une forte chaleur, ni d’une privation d’eau volontaire), leurs performances cognitives peuvent être améliorées en buvant de l’eau.
Cependant, davantage d’études sur ce sujet sont encore nécessaires afin d’identifier les performances cognitives impliquées et les mécanismes mis en jeu.

 

[1] C.J. Edmonds Does having a drink help you think ? 6-7 year-old children show improvements in cognitive performance from baseline to test after having a drink of water. Appetite 2009; 53 (3): 468-72

 

Date de publication : 10/12/2012