Nutrition générale

Impact de la consommation d’amandes sur la cholestérolémie


Amandes - Cholestérol

La consommation quotidienne d’amandes pourrait avoir un effet positif sur le profil lipidique des patients coronariens, comme le suggère cette étude.

 

Cette étude clinique randomisée et contrôlée a évalué les effets d’une consommation quotidienne de 10 g d’amandes sur le HDL-Cholestérol de patients coronariens. Les investigateurs ont recruté 150 patients atteints de maladie coronaire qui présentaient un taux de LDL-Cholestérol  ≤ 100 mg/dL et un faible taux de HDL-Cholestérol (≤ 40 mg/dL pour les hommes et ≤ 50 mg/dL pour les femmes). Après avoir complété un questionnaire d’évaluation de l’activité physique, les participants étaient randomisés dans l’un des 3 groupes :

  • Non-intervention (n=50),
  • Amandes pakistanaises (AP) (n=50),
  • Amandes américaines (AA) (n=50).

 

La consommation d’amandes dans les groupes AP et AA était de 10 g par jour. Les participants devaient les faire tremper toute une nuit, enlever la peau, et les manger en étant à jeun, avant le petit-déjeuner. La mesure des lipides sanguins, du poids et de la tension artérielle était réalisée à l’inclusion, puis à la semaine 6 et 12. Par rapport à l’inclusion, la consommation d’amandes a augmenté significativement le taux de HDL-Cholestérol.

 

Dans le groupe AP :

  • semaine 6 : +16% (de 33 à 38,5 mg/dL)
  • semaine 12 : +22% (de 33 à 40,5 mg/dL)

 

Dans le groupe AA :

  • semaine 6 : +14% (de 33 à 37,6 mg/dL)
  • semaine 12 : +21% (de 33 à 40 mg/dL)

 

La consommation d’amandes a augmenté significativement le taux de HDL-Cholestérol par rapport au groupe contrôle : +11% et +9% à la semaine 6 et +15% et +13% à la semaine 12. Les effets sur le HDL-Cholestérol n’ont significativement pas été différents entre les deux groupes d’intervention.

 

Les concentrations sériques de triglycérides, cholestérol total, LDL-Cholestérol, VLDL-Cholestérol, les ratios cholestérol total/HDL-Cholestérol et LDL-Cholestérol/HDL-Cholestérol, ainsi que l’index athérogénique ont été réduits dans les deux groupes d’intervention, à la semaine 6 et à la semaine 12 (p<0,05), sans différence significative entre eux. Les habitudes alimentaires, le poids, la pression artérielle n’ont changé dans aucun des groupes durant l’essai.

 

Ce qu’il faut retenir

Chez les patients coronariens présentant un faible taux de HDL-Cholestérol, une faible dose d’amandes (10 g/jour, sans différence significative entre les 2 types d’amandes étudiées) consommée avant le petit-déjeuner pourrait augmenter le HDL-Cholestérol et améliorer le profil lipidique sanguin. 

 

Jamshed H et al. Dietary Almonds Increase Serum HDL Cholesterol in Coronary Artery Disease Patients in a Randomized Controlled Trial. J Nutr. 2015 ; 145 (10) : 2287-92.

Date de publication : 23/03/2017