Nutrition générale

Consommation modérée de café: quels bénéfices?


Bénéfice consommation café

Les dernières recommandations nutritionnelles américaines (2015 Dietary Guidelines) permettent d’évaluer précisément les bénéfices sur la santé d’une consommation modérée de café.

Dans ses dernières recommandations nutritionnelles, le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis a étudié la relation entre la consommation de café et la santé au travers de méta-analyses et de revues systématiques. Ses conclusions sont les suivantes :

  • une  consommation modérée de café (3 à 5 tasses par jour, soit ≤ 400 mg/j de caféine) n’est pas associée à une augmentation du risque de développer des pathologies chroniques telles que des maladies cardiovasculaires, des cancers ou des décès prématurés. (niveau de preuves : important)
  • une consommation modérée de café est associée à une réduction du risque de développer un diabète de type 2 ou des maladies cardiovasculaires chez les adultes en bonne santé. (niveau de preuves : modéré)
  • une consommation régulière de café est associée à un risque plus faible de développer un cancer du foie et de l’endomètre. (niveau de preuves : modéré)
  • la consommation de café est inversement associée au risque de déclarer la maladie de Parkinson. (niveau de preuves : modéré)
  • la consommation de café est associée  à une légère diminution du risque de déclin cognitif ou de survenue d’une maladie d’Alzheimer. (niveau de preuves : limité)
  • une consommation modérée de café chez la femme enceinte n’est pas associée à un risque d’accouchement prématuré. (niveau de preuves : modéré)

 

Quelques chiffres issus de cette analyse :

  • sur la mortalité totale : dans certaines études, le risque est réduit de 3 à 4% par tasse de café quotidienne.

  • sur le risque de maladies cardiovasculaires : dans certaines études, une consommation modérée de café est associée à une réduction du risque de 12%.

  • sur le risque de diabète de type 2 : la consommation de café  est associée de façon constante à la réduction du risque de survenue d’un diabète de type 2. Un auteur, par exemple, a montré que chaque tasse de café quotidienne diminuait le risque de 7%.

 

Les recommandations proposent d’intégrer une consommation modérée de café à un mode de vie sain : alimentation saine, poids équilibré, activité physique régulière… Et rappellent que le café, lorsqu’il est sucré ou accompagné de crème, peut être calorique.

 

Ce qu’il faut retenir 

Une consommation modérée de café intégrée à un mode de vie sain pourrait permettre de réduire le risque de développer certaines maladies chroniques ou certains cancers.

 

Office of Disease Prevention and Health Promotion. Scientific Report of the 2015 Dietary Guidelines. 1 Part D. Chapter 5: Food Sustainability and Safety. Disponible sur  : http://www.health.gov/dietaryguidelines/2015-scientific-report/

 

Date de publication : 04/05/2015