Nutrition & pathologies

Impact de la marche sur le poids


Impact_marche_poids

La marche est l’activité physique la plus accessible au plus grand nombre. Quelle influence joue-t-elle sur l’évolution du poids sur 15 ans ?

Etude

Ce travail s’intègre dans l’étude prospective du Développement du Risque Artériel Coronarien (CARDIA) qui suit dans 4 villes américaines 4 995 hommes et femmes qui avaient 18 à 35 ans lors de leur inclusion en 1985-1986. Un bilan est pratiqué les 2è, 5è, 7è, 10è et 15è années. Les sujets qui marchent sont comparés à un groupe contrôle de sédentaires, de même statut conjugal, tabagique, niveau social et d’ingesta calorique.

 

Résultats

Le poids moyen des sujets est de 77 +/- 0,3 kg pour les hommes et de 66, 2 +/- 0,3 kg pour les femmes. La prise de poids moyenne est de 1 kg par an pour les sujets qui marchent moins de 15 minutes par jour.

Hommes

Score activité physique

0

Score activité physique

72 = 2 h par semaine

Score activité physique

141 = 4 h par semaine

25è percentile =68 kg

11

10

9

50è percentile =75 kg

11

10

9

75è percentile =83 kg

11

9

   7 *

 

 

Femmes

Score activité physique

0

Score activité physique

72 = 2 h par semaine

Score activité physique

141 = 4 h par semaine

25è percentile =55 kg

13

12

11

50è percentile =63 kg

13

10

8

75è percentile =73 kg

13

9

     5 **

 

  • chez les hommes * : pour le poids au 75è percentile, entre 0 et 4 h de marche par semaine, il y a une différence de – 0,25 kg par an (IC 95 % : - 0,40 / -0,10; p < 0,001)
  • chez les femmes ** : pour un poids au 75è percentile entre 0 et 4 h de marche par semaine, il y a une différence de - 0,53 kg  par an, soit près de 8 kg de moins en 15 ans (IC 95 % : - 0,68 / - 0,38 ; p <0,001).

Ainsi chaque demi-heure de marche par jour est associée à une diminution pondérale de 0,54 kg par an chez les femmes et un peu moins chez les hommes.  C’est un élément connu de prévention cardio-vasculaire ainsi qu’un facteur limitant de l’insulino-résistance. La marche favorise également la baisse du LDL-cholestérol et induit une légère augmentation du HDL-cholestérol.

Il est donc essentiel de faire comprendre aux patients l’importance de la marche au même titre que l’adoption d’un régime équilibré.

 

Conclusion

La marche, le plus souvent accessible à tous, peut atténuer à long terme le gain de poids habituellement constaté chez l’adulte au fil des années après 30 ans.

 

P. Gordon-Larsen and al.  Fifteen-year longitudinal trends in walking patterns and their impact on weight change. Amer J Clin Nut. 2009, 89: 19-26

 

Date de publication: 10/12/2012