Nutrition & pathologies

Régime méditerranéen et prévention du diabète de type 2 : une nouvelle méta-analyse fait le point


Une nouvelle méta-analyse montre que le régime méditerranéen pourrait limiter la survenue du diabète de type 2. 

Défini dans les années 70, le régime méditerranéen (RM) est généralement caractérisé par :

  • une consommation élevée d’huile d’olive, de fruits et de légumes, de légumineuses,  de céréales complètes ;
  • une consommation modérée de vin, de poisson et de produits laitiers ;
  • une faible consommation de de viande, de plats préparés, de céréales et de sucres raffinés.

Cette méta-analyse se penche plus précisément sur le rôle du RM dans la prévention du diabète de type 2. Les investigateurs ont sélectionné 17 études qui évaluaient l’association entre l’observance au régime méditerranéen et la survenue d’un diabète de type 2.  Parmi celles-ci, on dénombrait 9 études observationnelles prospectives, 1 essai clinique (n=136 846 pour ces deux catégories) et 7 études observationnelles transversales (n=22 341). Les critères analysés comprenaient généralement la consommation de fruits, de légumes, d’huile d’olive et de poisson, de céréales, de noix et de légumineuses ainsi que la qualité des matières grasses ingérées. Les études prospectives s’étendaient sur des durées variant de 3,5 et 14 ans.

L’analyse des études prospectives et de l’essai clinique montrait une réduction significative du risque de développer un diabète de type 2 de 23% (risque relatif : 0,77, IC95% : 0,66-0,89) lorsque l’observance au RM était élevée.

L’analyse des sous-groupes a révélé que les bénéfices du  RM étaient similaires dans les études incluant des populations d’origine européenne (risque relatif = 0,74; IC95%: 0,58 – 0,91) et celles incluant des populations non européennes (risque relatif = 0,81; IC95% : 0,65- 0,97). Ces bénéfices semblaient plus manifestes chez les sujets avec des antécédents de diabète gestationnel, ou au risque cardiovasculaire élevé.

L’analyse de sensibilité a confirmé les résultats avec un risque relatif compris entre 0,77 (IC95% :  0,59- 0,96) et 0,76 (IC95% : 0,57- 0,96).

Les raisons de cet effet sur la survenue du diabète de type 2 méritent d’être investiguées.

 

Ce qu’il faut retenir

Le régime méditerranéen semble diminuer le risque de survenue d’un diabète de type 2. Les investigateurs soulignent l’importance de ces résultats en termes de santé publique, puisque ce régime peut être adapté aux populations non méditerranéennes.

 

Koloverou E et al. The effect of Mediterranean diet on the development of type 2 diabetes mellitus: A meta-analysis of 10 prospective studies and 136,846 participants. Metabolism, 2014 ; 63 (7) :903-911.

 

Date de publication : 11/07/2014