Sommaire

Trente ans de suivi des consommations des français montrent une tendance à la baisse mais qui masque des comportements inquiétants chez les jeunes et chez les femmes.

Santé Publique France a dressé un panorama de l’évolution de la consommation d’alcool en France à partir d’une série de huit enquêtes réalisées entre 1992 et 2021, soit sur une période de près de 30 ans.

L’alcool reste un produit très consommé en France comparé aux autres pays européens (en litre/an/habitant), même si les données rapportent une baisse des volumes consommés depuis les années 60. Reste que ces données globales ne donnent pas d’informations sur l’évolution des comportements individuels comme la fréquence et les modes de consommation. Les enquêtes Baromètre de Santé Publique France menées en population générale depuis les années 90 fournissent ces données.

Les consommations hebdomadaires et quotidiennes diminuent

La part des adultes de 18 à 75 ans déclarant avoir consommé de l’alcool au moins une fois au cours des 12 derniers mois est en légère baisse entre 2017 (86,5 %) et 2021 (85,0 %). Les consommations hebdomadaires et quotidiennes diminuent : la part des consommateurs hebdomadaires passe de 62,6 % en 2000 à 39 % en 2021 et celle de ceux qui en consomment tous les jours passe de 23,9 % en 1992 à 8 % en 2021.

Depuis 2017, la baisse des consommateurs hebdomadaires concerne surtout les hommes (52,5 % versus 50,5 % en 2021) tandis que la baisse des consommateurs quotidiens s’observe aussi bien chez les hommes (15,2 % en 2017 et 12,6 % en 2021) que chez les femmes (5,1 % en 2017 et 3,8 % en 2021). La fréquence des alcoolisations ponctuelles importantes (API) n’a pas évolué parmi l’ensemble des adultes et les hommes. En revanche, la part de femmes déclarant avoir eu une API au moins une fois dans l’année et la part de celle déclarant au moins une API par mois sont en hausse significative : passant respectivement de 21,4 % à 23,0 % et de 7,6 % à 8,6 % entre 2017 et 2021.

Les femmes s’alcoolisent plus qu’avant

Entre 2017 et 2021, plusieurs tendances de consommation d’alcool se dessinent selon le sexe et la tranche d’âge en France hexagonale. Tout d’abord, les hommes de plus de 55 ans et les femmes de plus de 45 ans sont moins nombreux à consommer de l’alcool au moins une fois par semaine au cours des 12 derniers mois et également tous les jours. En revanche, les femmes de plus de 55 ans sont plus nombreuses à déclarer des API, quelle qu’en soit la fréquence. Les prévalences des femmes de 35-44 ans déclarant une consommation hebdomadaire d’alcool et des API dans l’année ou chaque mois sont en augmentation. Pour les hommes de moins de 35 ans, les prévalences d’API dans l’année et chaque mois sont en baisse.

Les jeunes consomment moins souvent mais plus en quantité

La consommation moyenne d’alcool (fréquence et quantité) diffère fortement selon l’âge. Les plus jeunes (18-24 ans) consomment moins souvent (64 jours par an) mais des quantités plus importantes (3,2 verres) que leurs aînés (65-75 ans) qui, pour leur part, consomment plus souvent (123 jours) mais moins (1,6 verres par jour). En 2021, les 10 % des plus forts consommateurs (en volume annuel déclaré) consomment 54 % de l’alcool consommé.

Des différences selon les régions

En 2021, la consommation quotidienne d’alcool était plus fréquente en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. À l’inverse, elle était plus rare en Île-de-France et dans les DROM. L’API était moins fréquente en Ile de France, dans les Hauts de France et en Guadeloupe et plus fréquente en Bretagne et en Pays de Loire.

Par rapport à 2017, les proportions de consommateurs quotidiens étaient stables ou en diminution dans l’ensemble des régions. En revanche, le phénomène des alcoolisations ponctuelles importantes suit des tendances plus contrastées : plutôt en diminution parmi les jeunes hommes, il tend à augmenter parmi les femmes de plus de 35 ans. Les auteurs du rapport supposent que l’augmentation de la part de femmes participant au marché du travail, parfois dans des milieux très masculins, le recul de l’âge au premier mariage ou de l’âge du premier enfant ainsi que le marketing soutenu auprès de cette catégorie de consommateurs, pourraient expliquer cette tendance.

Image
Visuel ligne 7

Alcool : les Français sont loin de respecter les recommandations

BEH - La consommation d’alcool des adultes en France en 2021, évolutions récentes et tendances de long terme. https://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2024/2/2024 2 1.html
C. Costa « © Société Française de Nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés »

Date de publication : 13/05/2024

LOGO CND_rvb

Pour vous abonner et retrouver tous les articles des Cahiers de Nutrition et de Diététique, cliquez ici
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Enrichissez et actualisez vos connaissances sur la Nutrition en vous inscrivant à la Newsletter Nestlé Nutri Pro®.