Nutrition générale

La mode des régimes riches en lipides ou en glucides


Régimes-lipides-glucides

Il y a toujours eu, depuis que les régimes existent pour faire maigrir ou pour prévenir des maladies cardio ou cérébro-vasculaires de nos concitoyens des modes du « tout sans ». Tout sans graisses ou tout sans lipides. Les études, épidémiologiques observationnelles ou d’intervention se sont multipliées depuis 1948 et de nouvelles pistes en faveur de bénéfices des régimes riches en lipides s’accumulent. 

Un livre récent1 montre que pour maigrir il y a avantage à suivre plutôt un régime en graisses qu’en glucides simples à la fois sur le plan pondéral et sur le plan cardiovasculaire. Dès les années 1990, des études montrent qu’un régime en graisse fait perdre un peu plus de poids qu’un régime riche en glucides2.

L’étude PREDIMED3 montre qu’un régime riche en graisse diminue d’environ 30% des risques de développer une maladie cardiovasculaire. L’hypothèse du Dr Ludwig est que la montée d’insuline dans le sang après l’ingestion de glucides simples ou à index glycémique élevée affole les adipocytes qui stockent alors les lipides et augmentent la sécrétion de substances inflammatoires préjudiciables à l’état de nos vaisseaux sanguins.  En mangeant une alimentation plus grasse et moins glucidique, les adipocytes « se calment » et libèrent les calories en trop qu’elles ont en réserve.

S’agit-il encore d’un phénomène de mode ? Encore faut-il pouvoir suivre une telle alimentation sur le long terme pour en voir les effets.

 

Ce qu’il faut retenir : 

On peut très bien augmenter un peu sa consommation de graisses tout en baissant celle des glucides et garder une alimentation variée et agréable.

 

1 Toujours Faim ? Ed Marabout, 2017 Dr David LUDWIG, nutritionniste américain

2 Women’s Health Initiative study, controlled clinical trials 1998 ; 19(1) : 61-109

3-NEJM 2013 ; 368(4) :1279-1290, 2013

Date de publication : 23/02/2017