Nutrition générale

Pourquoi se souvient-on de certains repas ?


Une enquête menée chez 886 consommateurs britanniques a permis de mieux comprendre quels étaient les éléments qui faisaient qu’un repas devenait « mémorable ».  

Quels sont les éléments qui rendent un repas mémorable ? C’est la question que se sont posée les investigateurs de cette étude. Pour y répondre, 886 participants britanniques ont répondu à deux questionnaires en ligne.

Dans le premier, les participants étaient invités à évoquer un repas dont ils avaient gardé un souvenir intense, sans qu’il ne soit relié une occasion spéciale (pas de repas de Noël, de mariage ou d’anniversaire). Ils devaient expliquer en quoi le repas les avaient marqués et noter de 1 à 7 l’intensité du souvenir (1=pas du tout intense, 7 : extrêmement intense). Puis ils devaient décrire 9 aspects du repas :

  • la compagnie (seul ? avec quelqu’un et qui ?)
  • la nourriture et la boisson (qualité générale, aspects gustatifs)
  • l’état émotionnel au moment du repas
  • le lieu
  • le contexte (service, ambiance, prix…)
  • la condition physique à l’époque où le repas a eu lieu
  • l’aspect temporel (année, mois, jour, heure du repas)
  • les activités parallèles (les autres activités pratiquées à cette occasion)
  • la récurrence de l’événement

Chaque participant pouvait noter chacun des aspects sur une échelle divisée en 10 puis remplissait un mini-questionnaire d’implication dans l’alimentation composé de 12 items (“j’aime cuisine pour les autres ou pour moi-même”, “j’achète moi-même ma nourriture”…).

 

Dans le second questionnaire, les participants étaient également invités à se rappeler un repas mémorable dans les deux dernières années (hormis événement exceptionnel comme un mariage ou un anniversaire). Ils devaient également évaluer l’importance de 8 aspects liés aux repas et indiquer dans quelle mesure ils étaient d’accord avec 10 affirmations générales sur les repas mémorables :

  • les repas sont mémorables lorsqu’ils associent bonne nourriture et bonne compagnie,
  • les repas dont je me souviens sont ceux qui étaient divertissants,
  • les repas dont je me souviens sont ceux où la nourriture et les boissons étaient formidables,
  • un repas mémorable, c’est un repas dont on se souvient à des moments inhabituels, pas forcément en mangeant,
  • j’aime me rappeler des expériences passées positives, et je le ferai volontiers lors d’un repas pour en faire des moments plus joyeux,
  • je me souviens sans effort d’événements passés qui ont impliqué une consommation de nourriture ou de boissons,
  • j’aimerais avoir passé plus de repas dont je me souviendrais positivement et que je pourrais qualifier de « mémorables »,
  •  je me sentirais mieux si j’avais passé des repas mémorables plus souvent,
  • savoir si les souvenirs de ce que j’ai mangé ou bu lors de repas précédents sont positifs ou non me paraît hors de propos,
  • j’ai rarement passé un repas que je qualifierais de « mémorable ».

 

Les émotions des participants étaient également évaluées.

Les résultats montrent que les mots les plus employés pour décrire les repas mémorables étaient « nourriture » et « repas », puis « famille », « bon temps », « restaurant », « amis », « super », « cuisiné », « vin ». En général, les repas dont s’étaient remémorés les participants ne comprenaient pas de plats sophistiqués : ce sont plutôt les éléments contextuels qui faisaient de ce repas un moment spécial tels que les convives, l’ambiance, le lieu. Ce qui rendait un repas mémorable pour les participants étaient avant tout la compagnie (score de 8,7/10 et de 8,5 respectivement dans le premier et le deuxième questionnaire) ainsi que la nourriture et la boisson (score de 8,1/10 et 8,0/10). 82% des participants étaient d’accord avec l’affirmation suivante : « ce qui rend un repas mémorable, c’est l’association d’une nourriture de qualité et d’une bonne compagnie », 60% avec « les repas dont je me souviens sont ceux qui étaient plaisants », 57% avec « les repas dont je me souviens sont ceux où les plats et les boissons étaient d’excellente qualité ».  Le sexe et l’âge n’ont eu que peu d’influence sur la conception et la perception des repas mémorables.  Une forte implication dans l’alimentation était corrélée à un attachement plus important à 5 aspects des repas mémorables : la nourriture et la boisson, la compagnie, les émotions, le lieu et le contexte.

 

Ce qu’il faut retenir

Cette étude confirme quel le contexte du repas et de présentation des aliments a une grande influence sur la perception de ce repas et son souvenir à moyen ou long terme.

 

Piqueras-Fiszman B, Jaeger SR. What makes meals ‘memorable’? A consumer-centric exploration. Food Research International, Available online 8 November 2014