Nutrition générale

La décaféination : un process simple & efficace


La décaféination : un process simple & efficace

La décaféination : un procédé sûr 
Le café décaféiné existe depuis le début du XIXe siècle imaginé par le chimiste Runge. Sa fabrication  industrielle date de 1906. Le but de la décaféination est d’enlever la caféine (composant soluble dans l’eau). Il existe plusieurs procédés de décaféination possibles (à l’eau, au dioxyde de carbone ou avec des solvants organiques). En France, NESCAFE a choisi de décaféiner ses cafés à l’eau. En traversant un lit de café vert, l´eau permet d’ôter la quasi-totalité de la caféine."

 

La décaféination : un procédé efficace
Après décaféination, une tasse de 150 ml de café décaféiné soluble ne contient que 3 mg de caféine (contre en moyenne 65 mg pour un café soluble instantané normal, 100 mg pour un café fait au percolateur et 115 mg pour un café filtre).

 

La décaféination : un procédé respectueux du goût
Après décaféination, les grains de café vert sont torréfiés, ce qui permet de révéler les quelques 700 molécules qui constituent l’arôme du café, né de la réaction entre les sucres et les acides aminés.

Le café décafeiné préserve ainsi la qualité des arômes du café avec pas plus de 3 mg de caféine/tasse, ce qui permet d’en faire une boisson consommable par tous et à tout moment de la journée.

 

Date de publication: 10/12/2012